Couverts "pollinisateurs"

PolliFauniFlor’ : le couvert pluriannuel « pollinisateurs » compatible en zone de production de semences potagèresImage plaquette

Diverses semences potagères multipliées en Beauce (carottes, radis, oignons...) ont une pollinisation favorisée par les insectes. C’est pourquoi des multiplicateurs de semences passent des contrats avec des apiculteurs pour l’installation de ruches à proximité des cultures. Certaines jachères ou autres bandes fleuries (composées en particulier de Phacélie ou de Mélilot jaune) sont suspectées de perturber la pollinisation des cultures porte-graines en détournant les abeilles avec leurs essences trop attractives. Or des couverts favorables aux pollinisateurs pourraient aussi représenter un atout pour la biodiversité fonctionnelle et pour la production agricole, à condition d’être bien choisis.

 11

 

Quel est ce mélange? 

2

Le mélange PolliFauniFlor’ a été élaboré afin de répondre à cette problématique. Composé de 10 espèces annuelles et vivaces, ce couvert cible :

- une compatibilité avec les cultures porte-graines.

Le couvert présente une attractivité modérée pour les abeilles domestiques. Sa période de floraison étalée et complémentaire aux périodes de floraison des porte-graines permet d’attirer une multitude de pollinisateurs sauvages à proximité de ces cultures. Enfin, les essences qui le composent sont sans risque pour l’hybridation génétique.

- une diversité de familles végétales pour convenir autant aux pollinisateurs domestiques et sauvages.

Astéracées, Boraginacées, Légumineuses,… une diversité de dicotylédones permet de varier les couleurs et les formes de fleurs afin de satisfaire l’ensemble des pollinisateurs. Par exemple, les légumineuses seront appréciées des bourdons et des abeilles domestiques alors que les astéracées seront visitées par les syrphes, les abeilles sauvages ou d’autres diptères.

- une floraison étalée dans le temps avec des ressources en pollen et nectar diversifiées.

Le couvert fleuri d’avril à octobre dès la deuxième année d’implantation. La première année, les plantes annuelles assurent la floraison et le recouvrement du sol. Les vivaces qui possèdent un développement plus lent s’expriment pleinement à partir de la deuxième année d’implantation.

- des ressources grainières et une pénétrabilité favorables à la faune sauvage.

Ce mélange représente une zone de refuge, d’alimentation et de reproduction pour la faune sauvage. Il propose des ressources végétales (feuilles, tiges et graines comme le sarrasin très apprécié des oiseaux de plaine) ainsi qu’une multitude d’insectes offrant des ressources alimentaires précieuses pour la petite faune.

- une implantation pluriannuelle de 4 à 5ans en jachères ou en bandes.

- une composition permettant de déclarer le couvert en SIE jachère mellifère.
L’ensemble des espèces qui composent le mélange sont dans la liste éligible à la déclaration de surface en jachère mellifère.

 

3

 

Comment implanter ce couvert mellifère ?

Le mélange contient quelques espèces gélives, ainsi un semis de printemps est préconisé (en avril) en semis de surface à 20 kg/ha. Afin de garantir une bonne levée et une bonne couverture du couvert, le travail du sol doit être soigné et précédé d’un ou plusieurs faux-semis. Enfin, il s’agira de rouler afin de garantir un bon contact sol-graine. 

L’entretien du couvert ne nécessite pas d’opération particulière. Si nécessaire et pour favoriser le resemis des annuelles et/ou limiter le salissement par les adventices, une gestion mécanique par broyage ou fauche peut être prévue entre octobre et avril (selon la réglementation en vigueur).

44

 

Comment se procurer le mélange ?

Pour s’approvisionner en mélange PolliFauniFlor’, voici l’annuaire des semenciers qui commercialisent le mélange. Cette liste sera régulièrement actualisée.

 ASTERIA 02 54 95 96 42  
 SARL FERME ST HUBERT 02 48 73 35 34  
 NUNGESSER 03 88 22 10 74  Mélange fourni avec certaines espèces "Végétal Local"
 JOUFFRAY DRILLAUD 05 49 54 20 54  
 PISSIER / MASTERLINE 02 54 82 40 11  
 SEMENCE NATURE 09 72 12 66 00  Mélange fourni avec certaines espèces "Végétal Local"

 

Un mélange issu de plusieurs années d’expérimentation

L’expérimentation est portée depuis 2016 par le Capfilière Semences et Plants, piloté par la FNAMS (Fédération Nationale des Agriculteurs Multiplicateurs de semences), il regroupe plusieurs partenaires techniques : l’association Hommes et Territoires, la Chambre régionale d’Agriculture Centre-Val de Loire, les Chambres départementales d'agriculture du 41 et du 45, la Fédération Régionale des Chasseurs Centre-Val de Loire, l’OFB (Office Français de la Biodiversité), l’ADAPIC (association de développement apicole) et l’établissement semencier Jouffray-Drillaud.

Logo partenaires pollifauniflor

Testé d’abord en micro-placettes puis en bandes ou en jachères, le mélange a fait l’objet de suivis pendant 4 ans.

Sur la bande, sont relevés :
    - l’implantation du couvert
    - la floraison entre avril et septembre
    - la fréquentation par les pollinisateurs et la faune sauvage


Sur les parcelles de porte-graines, on relève :
    - les insectes présents sur les ombelles de carottes
    - les trappes à pollen posées sur quelques ruches


 Les résultats montrent que :
- dès l’automne qui suit le semis, les espèces semées dominent le couvert (à 50%) et contrôlent la pression adventices (qui chute à moins de 10% en deuxième année).
- la floraison est étalée (de mai à octobre en première années puis d’avril à octobre les années suivantes et se maintient sur plusieurs années permettant une implantation pluriannuelle de bandes ou jachères. Graph1

- Les apports en ressources pollinifères et nectarifères alimentent l’ensemble des pollinisateurs ; les abeilles domestiques visitent le mélange mais se sont surtout les abeilles sauvages et les diptères qui sont relevés sur l’aménagement.

- La présence d’un aménagement PolliFauniFlor’ à proximité directe d’une parcelle en production de semences ne nuit pas à la pollinisation des porte-graines puisque 68 % des pollens rapportés à la ruche sont des pollens de Carotte.

 Graph2

 - Le couvert est adapté pour abriter et nourrir la faune sauvage, en effet, plusieurs indices de conssommation et de présence ont été observés.

6

 

SAVE THE DATE

Une journée technique de présentation du mélange est programmée le 16 juin 2021 après-midi. Elle rassemblera les partenaires techniques (Chambre d’agriculture, Fédération de Chasse,…), les instituts semenciers ainsi que les agriculteurs afin de faire connaitre et faire la promotion de se couvert.

Télécharger le programme

 77

 

Pour plus de renseignements:

Chloé SWIDERSKI
02 38 71 90 80 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.