Action "bordures de champs" à Pithiviers-le-Viel (45)

Une action collective en faveur d’une bonne gestion et de la restauration des bordures de champs sur la commune de Pithiviers-le-Vieil.

Les bordures sont à la fois des habitats, refuges, mais également des corridors facilitant la dispersion des espèces animales et végétales dans les paysages agricoles. Elles s’intègrent dans le réseau écologique, réseau d’éléments fixes du paysage, permettant aux espèces de circuler et d’interagir. La prise en compte et la gestion cohérente de ces infrastructures à l’échelle d’un territoire semble plus adapté et plus efficace pour maintenir de la biodiversité et les services qu’elles rendent (restauration des continuités écologiques, Trame Verte et Bleue).

Les partenaires Agrifaune développent depuis plusieurs années dans le Loiret et l’Eure-et-Loir des outils de diagnostic et des expérimentations sur lesmodes de gestion des bordures de champs modes de gestion des bordures de champs. Forts de cette expertise, une action collective impliquant l’ensemble des acteurs de la gestion des bordures de champs (élus, gestionnaires, agriculteurs, chasseurs...) a été mise en place sur le territoire de la commune de Pithiviers-le-Vieil en 2017.

 PLV

 Diagnostic d'une bordure de champs sur la commune de Pithiviers-le-Vieil


Depuis mars 2017, cette action associe :

  • - les partenaires Agrifaune du Loriet (la Fédération des chasseurs, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, la Chambre d’Agriculture du Loiret, la FDSEA et l’association Hommes et Territoires)
  • - les élus, agriculteurs et habitants de la commune de Pithiviers-le-Vieil
  • - les financeurs : la Région Centre-Val de Loire et le Pays Beauce Gatinais en Pithiverais.

Les objectifs de l’étude :
L’objectif est de mobiliser et sensibiliser l’ensemble des acteurs du territoires (agriculteurs, élus, collectivités, associations, scolaires etc.) aux enjeux des bordures de champs et d’établir leur diagnostic afin d’identifier des modes de gestion adaptés à leur état écologique et de déployer les actions du plan de gestion de manière collective et concertée.


Cette étude a permis de développer un arbre de décision au semis du mélange de fleurs sauvages Agrifaune Bordures de Champs lié à la structure ou la composition floristique des bordures de champs.

Les étapes de l’étude : Etapes pithiviers

La première phase consiste en une prise de contact avec la commune, les partenaires et organismes intéressés par le projet et les gestionnaires.


Puis la phase de diagnostic des bordures s’appuie sur deux outils crées par les partenaires Agrifaune :

  Ecobordure Typo

 
Cet état des lieux des bordures permet de fournir les conseils en termes de modes de gestion et/ou restauration adaptés au développement des intérêts écologiques, agronomiques et cynégétiques.
La restitution du diagnostic et la proposition d’un plan de gestion adapté est alors proposé et discuté avec l’ensemble des gestionnaires. La phase opérationnelle consiste en la mise en place des actions retenues par le collectif sur le terrain.

L’étude territoriale s'accompagne aussi d'actions d’animation du territoire sur la thématique de l’agriculture et de la biodiversité :

  • - Exposition photographique « A la découverte de la biodiversité agricole ».
  • - Randonnée Nature sur le territoire pour présenter l’intérêt des bordures de champs et leur richesse à Ingré
  • - Atelier au sein des Centres de Loisirs et/ou Accueil Périscolaire : observation de la structure des bordures de champs, reconnaissance des insectes, création d’un herbier, …

L’étude sur Pithiviers-le-Vieil : quelques éléments clés

L'origine du projet

  • - La commune de Pithiviers-le-Vieil s’étend sur 3 368ha.
  • - Le diagnostic de 334 bordures a été menée sur 12 exploitations lors du printemps 2017 par Maurane Duval en stage à l’association Hommes-et-Territoire. Cela représente environ 95 km de linéaires diagnostiqués et 80% de la SAU de la commune.

Chiffres clés

  •  Hommes-et-Territoire. Cela représente environ 95 km de linéaires diagnostiqués et 80% de la SAU de la commune.

 

Actions mises en place (printemps et été 2017)

  • - Diagnostic des bordures de champs et proposition d’un plan de gestion sur le territoire d’étude
  • - Création d’un arbre de décision pour le semis du mélange Agrifaune Bordures de Champs.

 

 

Actions à venir (2019)

  • - Mise en œuvre du plan de gestion au travers d’un accompagnement collectif au semis du mélange de fleurs sauvages « Agrifaune Bordures de champs » sur les linéaires à forte problématique adventice.
  • - Formation à l’outil de diagnostic « Typologie Agrifaune des bords extérieurs de champs » va être proposé à l’ensemble des gestionnaires.
  • - Poursuite des actions de communication et de sensibilisation auprès des gestionnaires et du grand public.
  • - Déploiement d’une opération "Nichoirs à la Ferme" afin d’équiper les bâtiments de la commune et favoriser la présence des rapaces pour une lutte biologique contre les rongeurs.

 

 

 

Pour plus de renseignements:

Chloé SWIDERSKI
02 38 71 91 80
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.