Suivis ZPS

Obs-jumelles

Le suivi des populations d'oiseaux est assuré depuis 2010 par l'association Eure-et-Loir Nature et l'association Hommes et Territoires.

A la base, ces inventaires naturalistes permettent d'évaluer l'efficacité des mesures de protection mises en place sur ces sites. Malheureusement, les budgets nous obligent à restreindre les suivis sur quelques espèces et sur des zones déterminées. La corrélation entre l'état des populations et l'efficiatité des mesures de gestion est donc difficile à établir.

2015:

Espèces de bord de Conie:

La Conie étant encore en eau, les espèces de bords de Conie ont à nouveau été suivies au printemps 2015.

Les deux secteurs prospectés sont les mêmes: La Conie Viabon et La Conie Péronville. Il s'agit toujours de la méthode STOC EPS (Cf. ci-dessous).

La parcours STOC "La Conie Viabon" réalisé a permis d'identifier 49 espèces dont 17 sont plus particulièrement inféodées aux zones humides.

Le nombre d'espèces contactées est plus faible qu'en 2014 (69 espèces) mais le nombre d'espèces inféodées aux zones humides est identique malgré quelques différences. En effet, certaines espèces n'ont pas été observées en 2015 alors qu'elles étaient présentes en 2014: Chevalier cul-blanc, Martin-pêcheur d'Europe et Fuligule Milouin. En revanche, de nouvelles espèces ont été observées: Sarcelle d'été, Chevalier guignette, Bécassine des marais.

Sarcelle d'...
Sarcelle d'été Sarcelle d'été
Bécassine d...
Bécassine des marais Bécassine des marais
Chevalier g...
Chevalier guignette Chevalier guignette

La parcours STOC "La Conie Péronville" réalisé a permis d'identifier 45 espèces dont 13 sont plus particulièrement inféodées aux zones humides.

Le nombre d'espèces contactées est plus faible qu'en 2014 (66 espèces contactées, 18 espèces inféodées aux zones humides). On notera l'absence de la Mouette rieuse et du Goéland leucophée. En revanche, on note la présence du Martin-pêcheur d'Europe, de la Bécassine des marais et du Grand cormoran qui n'étaient pas présents en 2014. Il est important de noter que le Busard des roseaux et le Grèbe castagneux ont été observés en plus grand nombre que l'année précédente.

Pour voir le détail des suivis STOC 2015 sur les secteurs de la Conie, cliquez ici. Les espèces surlignées en bleu sont celles qui sont inféodées aux milieux humides.

Hiboux des marais:

Durant l'hiver, ce sont les Hiboux des marais qui ont été suivis par l'association Eure-et-Loire Nature. Ces rapaces hivernent sur la zone pour se nourrir de campagnols pendant la nuit. Les secteurs de Péronville et d'Ymonville ont été prospectés.

A Ymonville, une cinquantaine de Hiboux ont été observés entre décembre 2014 et février 2015. En mars, seule la moitié des individus étaient présents, probablement en déplacement sur Péronville ou en migration en raison d'un épuisement du stock de campagnols.

A Péronville, une dizaine d'individus a été observée sur Péronville entre décembre 2014 et février 2015 avec une augmentation (20 - 21 individus) en mars 2015.

Cette année a été très favorable à l'accueil de cette espèce en raison d'une abondance en campagnols.

Hibou des m...
Hibou des marais Hibou des marais

2014:

Oedicnèmes criards:

Durant le printemps 2014, les Oedicnèmes criards (localement appelés Courlis de terre) ont été suivis sur la ZPS Beauce et Vallée de la Conie par l'association Hommes et Territoires.

Sur les 6 communes prospectées (Ymonville, Viabon, Germignonville, Baignolet, Guillonville et Péronville), 40 individus ont pu être identifiés.

C'est moitié moins que lors des suivis réalisés en 2010 mais l'occupation du sol influe directement sur la présence de cette espèce. En effet, l'Oedicnème a besoin de zones caillouteuses et dégagées et le développement des cultures de pommes de terre a pu amener les oiseaux à nicher en dehors du secteur étudié.

Oedicneme c...
Oedicneme criard Oedicneme criard
Oedicneme c...
Oedicneme criard Oedicneme criard

Espèces de bord de Conie:

Au cours de cette même période, l'association Eure-et-Loir Nature a suivi les espèces d'oiseaux se trouvant en bord de Conie puisque celle-ci est en eau depuis 2013.

La méthode est la même qu'en 2013 (voir ci-dessous).

Le parcours STOC « Conie Viabon » réalisé a permis d’identifier 68 espèces différentes dont 15 sont plus particulièrement liées aux zones humides. Le parcours STOC « Conie Péronville » réalisé a permis d’identifier 66 espèces différentes dont 18 sont plus particulièrement liées aux zones humides.

On constate que la Conie qui n'avait pas été en eau depuis une dizaine d'années offre une grande diversité de milieux humides pour les oiseaux. Bien qu'elle ne soit pas encore complètement en eau et que le développement de la végétation aquatique ne soit pas encore optimal, un certain nombre d'oiseaux inféodés aux milieux humides y ont été observés et en plus grand nombre que lors des prospections 2013.

La comparaison des résultats entre 2013 et 2014 pour le parcours « Conie Viabon » montre une présence plus importante de Busard des roseaux (passage de 3 à 9 individus vus ou entendus) et de Gallinules poules d’eau (passage de 5 à 8 individus).

La présence nouvelle du Grèbe castagneux, Canard souchet, Cygne tuberculé, Râle d’eau, ainsi que du Fuligule milouin et du Fuligule morillon atteste de l'évolution positive du milieu en terme d'accueil de l'avifaune aquatique et encourage à continuer les prospections dans les années à venir.

De plus, il est à noter la présence du Fuligule milouin, du Canard souchet et du Fuligule morillon à une période propice à la nidification. Au mois d’aout, l’observation de deux jeunes de Fuligules morillon confirme la nidification de cette espèce, qui est également probable pour le Fuligule milouin et le Canard souchet.

La comparaison des parcours « Conie Viabon » et « Conie Péronville » montre une nette différence concernant la présence du Busard des roseaux, quasiment absent du circuit Péronville. Canard souchet, Foulque macroule, Râle d’eau, Bruant des roseaux, Rousserole effarvatte, Phragmite des joncs et la Gallinule poule d’eau sont présents équitablement sur les deux circuits.

Pour voir le détail des suivis STOC 2014 sur les secteurs de la Conie, cliquez ici. Les espèces surlignées en bleu sont celles qui sont inféodées aux milieux humides.

Martin pêch...
Martin pêcheur Martin pêcheur
Râle d'eau
Râle d'eau Râle d'eau
Grêbe casta...
Grêbe castagneux Grêbe castagneux
Canard souc...
Canard souchet Canard souchet

Hiboux des marais:

Durant l'hiver, ce sont les Hiboux des marais qui ont été suivis par l'association Eure-et-Loire Nature. Ces rapaces hivernent sur la zone pour se nourrir de campagnols pendant la nuit. Les secteurs de Moutiers/Epincy, Ymonville, Viabon et Péronville ont été prospectés.

6 individus ont été observés sur la commune d'Ymonville en novembre 2013. Un individu a pu être observé sur le même secteur en janvier 2014.

3 individus ont été observés à Péronville.

Cet hiver a accueilli peu de Hiboux des marais sans que l'on en connaisse les raisons?

2013:

Espèces de bords de Conie:

Le suivi des espèces inféodées au milieu humide autour de la Conie est déclenché lorsque le niveau de la nappe est haut, ce qui fut le cas en 2013.

Les secteurs prospectés se situent autour de Viabon et de Péronville. La méthode employée est le STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Commmuns), ce protocole prévoit de noter tous les individus vus et entendus sur 10 points d'écoute pour chaque parcours pendant 5 minutes exactement par point. Ces suivis ont lieu avant et après le 8 mai.

Le parcours a permis d'identifier 55 espèces dont 7 plus particulièrement liées aux milieux humides. Pour voir le détail des suivis STOC 2013 sur les secteurs de la Conie, cliquez ici.

Hiboux des marais:

Durant l'hiver, ce sont les Hiboux des marais qui ont été suivis par l'association Eure-et-Loire Nature. Ces rapaces hivernent sur la zone pour se nourrir de campagnols pendant la nuit. Les secteurs de Moutiers/Epincy, Ymonville, Viabon et Péronville ont été prospectés.

12 individus ont été observés sur la commune d'Ymonville en novembre 2012 et 3 individus sur Péronville en décembre 2012. En février, 1 individu en vol à Péronville, 2 hiboux des marais en vol à Viabon, 4 sur Ymonville et 1 individu contacté sur Moutiers.

Le gros rassemblement de début de saison sur Ymonville a donc été deserté. Les raisons ne sont pas claires, probablement  des dérangements liés aux activités à moteurs et/ou à la chasse puique les campagnols ne manquaient pas durant cet hiver.

2012:

Alouette calandrelle:

Le secteur étudié concerne les communes de Péronville, Guillonville, Terminiers, Villeneuve-sur-Conie, Sougy, Patay, Rouvray-Sainte-Croix. On recherche à vue sur ce secteur les milieux favorables à l'espèce sur lesquels des points d'écoute de 10 min sont réalisés en mai-juin.

2 mâles chanteurs ont été entendus le 23/05/2012 et le 25/06/2012 à Villeneuve-sur-Conie.

1 mâle chanteur a été entendu le 23/05/2012 à Terminiers.

On estime donc le nombre de couples probables à 3 sur le secteur étudié. L'espèce est menacée.

2011:

Alouettes calandrelles:

Le secteur étudié concerne les communes de Péronville, Guillonville, Terminiers, Villeneuve-sur-Conie, Sougy, Patay, Rouvray-Sainte-Croix. On recherche à vue sur ce secteur les milieux favorables à l'espèce sur lesquels des points d'écoute de 10 min sont réalisés en mai-juin.

1 couple certain et 4 couples possibles ont été identifiés sur Guillonville, Villeneuve-sur-Conie, Péronville et Terminiers.

Busards cendrés:

Suivi-Busard cendres 2011 ELN

Les effectifs de cette espèce sont en baisse, c'est pourquoi des suivis ont été réalisés.

Les communes prospectées sont: Boisville-la-Saint-père, Santeuil, Ouarville, Moutiers, Ymonville, Prasville, Fains-la-Folie,  Viabon,  Péronville,  Patay,  Rouvray-Sainte-Croix, Terminiers, Guillonville,  Fresnay  l’Evêque,  Levesville-la-Chenard,  Neuvy-en-Beauce, Germignonville , Baignolet et Cormainville.

En tout, 7 individus ont été observés et 2 couples ont été identifiés. Pour voir leur localisation, cliquez sur l'image à droite.

 

Busard cend...
Busard cendré (mâle) Busard cendré (mâle)

2010:

Alouettes calandrelles:

Le secteur étudié concerne les communes de Péronville, Guillonville, Terminiers, Villeneuve-sur-Conie, Sougy, Patay, Rouvray-Sainte-Croix. On recherche à vue sur ce secteur les milieux favorables à l'espèce sur lesquels des points d'écoute de 10 min sont réalisés en mai-juin.

Un couple certain et un couple probable ont pu être identifiés à Villeneuve-sur-Conie.

Oedicnèmes criards:

Durant le printemps 2010, les Oedicnèmes criards (localement appelés Courlis de terre) ont été suivis par l'association Eure-et-Loir Nature.

Sur les 6 communes prospectées (Ymonville, Viabon, Germignonville, Baignolet, Guillonville et Péronville), 22 couples certains et 20 couples probables/possibles ont pu être identifiés.

Crédits photos :

Hibou des marais: D. GEST

Oedicnème criard : D. GEST et Sumeet Moghe

Pour les autres photos la licence CC s'applique:

Licence Creative Commons