Séminaire National Ecobordure 2017

Banniere

Depuis la conception du diagnostic Ecobordure, plus de 200 personnes ont été formées à cet outil. Une grande diversité d’acteurs utilise aujourd’hui Ecobordure pour former et accompagner des changements de pratiques agricoles dans l’enseignement agricole, le développement, les associations environnementales, les collectivités territoriales, les coopératives, les fédérations de chasse…

Copil Ecobordure

Les actions Ecobordure associent différents « mondes » de l’agriculture et de l’environnement-aménagement pour répondre aux enjeux actuels des exploitations et des territoires. Cette mixité des métiers et des acteurs est une caractéristique des dispositifs mis en œuvre ; ce qui permet une évolution de l’outil et des actions dans une synergie associant : la recherche, le développement et la formation depuis plusieurs années.

Un séminaire ECOBORDURE s'est déroulée le 10 octobre 2017 à Agrocampus Ouest à Rennes, associant les acteurs de la recherche, de l'enseignement agricole, du développement et des associations, des collectivités territoriales qui utilisent l’outil ECOBORDURE dans leurs actions techniques et pédagogiques relatives aux bordures de champs.

Les principaux objectifs des travaux ont été :

  • - de partager les expériences et questionnements entre utilisateurs et avec les concepteurs et développeurs de l’outil : INRA et Agrocampus Ouest, association Hommes et Territoires,
  • - d’initier un réseau d’acteurs associant la recherche, la formation, le développement, les associations et collectivités pour développer et accompagner leurs projets.

Ce séminaire de travail a été axé sur le partage et l’analyse des usages professionnels de l’outil

Les travaux ont porté sur l’analyse des usages professionnels de l'outil dans les métiers de la formation et du conseil et ont été développés dans deux séries d’ateliers:

  • - une première série centrée sur les usages dans les métiers de la formation et du conseil,
  • - une seconde série axée sur les modalités d’émergence et d’accompagnement des projets menés dans des démarches collectives et en partenariat.

Un questionnement commun

En complément des présentations de démarches relatives aux bordures de champ, quelques interrogations ont orienté les débats et analyses :
1) Quels sont les enjeux et objectifs professionnels visés ?
2) Quels enseignements clés pour l’usage d’Ecobordure dans l’exercice du métier ? En quoi cet usage relève–t-il d’une démarche agro-écologique ?
3) Quels impacts auprès des différents acteurs (opérateurs et publics visés) ?
4) Quels sont les besoins d’accompagnement et quelles seraient les plus-values d’une mise en réseau des acteurs ?

Une table ronde

Ce séminaire est un temps fort de partage des expériences et il constitue aussi une étape pour envisager des évolutions via notamment la perspective d’une mise en réseau des acteurs pour conforter les actions en cours et développer de nouveaux modèles de collaboration.

tableronde Ecobordure 2017 Rennes

La table ronde organisée en fin de séminaire a interroger des représentants des différents organismes intéressés et concernés par la question de l’accompagnement des transitions agro-écologiques, de croiser les regards et d’échanger les points de vue sur les plus-values que constituerait la création d’un réseau national multi-acteurs. Elle a permis de repositionner les travaux dans le cadre d’enjeux plus généraux comme l’accompagnement des transitions agro-écologiques et de réflechir sur la plus-value d’une mise en réseau des acteurs.

 

Pour plus de renseignements:

Caroline Le Bris
02 38 71 91 80
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.